Saison 2020-2021

HUMOUR
MUSIQUE
THEATRE
CONTE
CINE SPECTACLE
DANSE

Prochains spectacles

No post found

Présentation 2020-2021

« N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant » (Simone de Beauvoir- « Le deuxième sexe »).

Bien qu’écrites en 1949, ces paroles sont d’une brûlante actualité. La crise sanitaire que nous traversons, et qui se prolonge en différentes crises (économiques, sociales…), risque de mettre à mal notamment les droits acquis par les femmes. Comme le souligne l’historienne Mary Beard, le droit premier qui est refusé aux femmes est celui de la parole, le droit d’être prise au sérieux, ce qui, de facto, dans nos sociétés, les tient exclues des centres du pouvoir. Loin de vouloir leur imposer le silence, nous souhaitons au contraire qu’elles portent une parole d’artiste, de femme, de féministe. C’est le fil rouge de la nouvelle saison à la Margelle. Que leur parole soit fête, revendication(s), réflexion, émancipation de la domination masculine, contradiction, légèreté, grâce, rudesse…mais qu’elle soit !

Et qu’elle soit partagée.

Le Gestival (p. 14) sera également l’occasion de (re)prendre la parole, de ne pas la laisser à une seule classe sociale dominante, de s’emparer des mots et des expressions pour en mettre à jour le sens, les réinvestir, les faire siens afin de se faire entendre et comprendre. Entendre «cette voix collective, qui un jour, soudain, fait récit, parce qu’elle prend la parole» (Laurent Gaudé).

Enfin, les dénominateurs communs de tous les spectacles que nous vous proposerons seront la joie et le plaisir infinis de pouvoir vous retrouver enfin, malgré tout, par-delà l’inquiétude d’une crise sanitaire qui s’éternise bien plus que nous le souhaiterions. La joie et le plaisir de se retrouver avec des humoristes, des musicien.ne.s, des comédien.ne.s. C’est dans cet esprit que nous lançons en mai notre premier « we can jazz » au cours duquel nous accueillerons la jeune et talentueuse trompettiste Lucienne Renaudin Vary (p. 22).

Nous vous souhaitons l’envie de rêver, de découvrir, de débattre et de nous accompagner encore.