Saison 2021-2022

HUMOUR
MUSIQUE
THEATRE
CONTE
CINE SPECTACLE
DANSE

Prochains spectacles

No post found

Présentation 2021-2022

« Dans la passion, c'est le rêve qui compte. » (Annie Ernaux)

C’est en quelque sorte la fonction de la culture que de rêver. Rêver un autre monde, plus respectueux des êtres et de la nature. Imaginer une autre façon de fonctionner qui permette à ces rêves d’éclore. Rêver un impossible rêve chantait Jacques Brel.

« J'essaie de ne pas me laisser séduire par les slogans. Nous vivons à l'époque des slogans. Précisément, chacun nous promet un petit paradis. Le seul paradis que je préconise, moi, c'est le paradis de l'individu qui a sa liberté, même dans la société actuelle et même dans une société pire. » (Georges Brassens…100 ans ou presque !).

A la Margelle nous ne recevons pas des publics mais des personnes. Quiconque y vient nous enrichit de sa présence, de son savoir, de son vécu, qu’il ou qu’elle soit artiste, spectateur / spectatrice… Pour cela, nous vous en sommes infiniment reconnaissants, et nous espérons en retour vous enrichir aussi.

« Il ne sert à rien d'éprouver les plus beaux sentiments si l'on ne parvient pas à les communiquer. » (Stephan Zweig)

Ce n’est pas un grand secret. La crise sanitaire a mis à mal les lieux de diffusion culturelle. Un seul spectacle a été joué à la Margelle lors de la saison 2020-2021, alors que notre désir de vous retrouver était si grand. Nous ne cédons pas pour autant aux sirènes du fatalisme. La saison que nous vous présentons ici, et, nous l’espérons, sur scène, est portée par une énergie nouvelle. Nous y retrouvons certains spectacles auxquels nous tenions. Cependant nous avons pris le parti de laisser une place prépondérante à de nouvelles découvertes, de nouvelles créations.

Vous y retrouverez des résidences d’artistes, des ciné-spectacles, un feu d’artifices d’échanges et de rencontres, un goûter-spectacle pour les enfants de moins de 99 ans, du talent, de l’humanisme, une bonne dose d’humour et de mauvaise foi mélangés, un Gestival à la langue bien pendue, de la musique cuivrée, frappée, chantée…sans oublier ce si grand sourire que nous adresserons dès la porte franchie. Car, en plagiant quelque peu « tonton Georges », « le plaisir de partager n’exige rien en échange, que de l’entretien ».

Nous vous souhaitons l’envie de venir sourire avec nous.