Publié le

Comment vider la mer avec une cuiller ?

Pour ce spectacle « Comme vider la mer avec une cuiller », Yannick Jaulin se plonge dans les textes des religions du livre. Il les aborde
pour ce qu’ils sont : des contes, des récits aux multiples versions, aux évolutions étonnantes, et donc aux interprétations infinies. « De
leur dimension mortifère quand on les réduit à une vérité, ils ont fait notre monde et façonnent encore notre quotidien. Ne pas les
connaître est sans doute un héritage fragile de notre anticléricalisme. On ne peut se contenter d’ignorance, du déni de ces textes là » dit-il.
Yannick Jaulin en raconte ses propres versions. Non pas de manière doctrinaire, mais bien comme un conteur. Un homme de son temps qui saisit dans les Ecritures des résonances avec notre monde contemporain, passant sans transition de sa coiffeuse Dalila et son petit garçon Samson, aux rastas de Bob Marley et à son récit personnel. La violoniste Morgane Houdemont accompagne admirablement la pensée du conteur qui erre entre la salle du musée, le salon de coiffure, un cimetière, une église, la scène d’un théâtre…
L'acteur s'impose, magnifique, généreux, caustique, jovial, émouvant aussi, irrésistiblement émouvant quand il redevient ce gamin qui aimait les dimanches.

YANNICK JAULIN

Dimanche 08 avril 2018 •17h