Publié le

Sur la place…

Vendredi 13 mars 2020 • 20h45

GENRE Chant choral
Tout public
TARIFS 15€ • 10€ • 7€

Dans le public, une voix émerge, elle a envie de raconter et de dire tout haut : un poème, une berceuse, une revendication, une anecdote.

Elle parle de sa culture, de ses rêves, de ses peurs, de ses colères, de ses droits... Elle parle de "sa place".

En associant chants traditionnels, arrangements modernes et scénographie participative, les Goules Poly souhaitent mettre en valeur les paroles et les chants du monde avec les femmes rencontrées et en diffusant les chants collectés dans des lieux d'accueil de femmes migrantes.

«Sur la Place» sera l'occasion de vivre une expérience participative. Le spectacle sera précédé d'un temps de rencontre dans le cadre d'ateliers d'expressions scéniques et vocales afin de réaliser une performance au plateau.

Publié le

Avalon Celtics Dances

Vendredi 28 février 2020 • 20h45

GENRE Danses et musiques irlandaises
Durée 1H30 ENV
Tout public
Tarif plein : 25€
Tarif abonné : 20€

La vie était rude dans l’ouest de l’Irlande… Pour se réchauffer, les irlandais aimaient se retrouver au pub. Dans celui de Dingle, deux rivaux tentent d’emporter le coeur de Mary, la belle à la chevelure rousse… Lequel des deux aura le droit à son amour ?

C’est de cette intrigue que débute un show captivant mêlant d’époustouflantes chorégraphies de claquettes, de joyeuses scènes de céilis et les plus belles chansons traditionnelles d’Irlande. Dans la meilleure énergie et toujours avec élégance, les danseurs se lanceront des défis de taille pour vous montrer le meilleur de la verte Erin.

AVALON CELTIC DANCES c’est aussi d’exceptionnels musiciens jouant pour vous en live en alternant reels, jigs, hornpipes, slow airs de toute beauté. Violons, Uilléann pipes, guitare, flûte, banjo et bodhran s’accordent pour vous faire découvrir les mélodies les plus typiques.

A des années-lumière des superproductions aseptisées et formatées, le show d’AVALON CELTIC DANCES est un véritable terrain de jeu pour les meilleurs danseurs et musiciens. Une bulle d’oxygène qui vous permettra de partager avec nous l’authenticité d’une culture à la richesse incroyable.

Publié le

Sylvia Howard

Vendredi 24 janvier 2020 • 20h45

Sylvia Howard

GENRE Jazz
DURÉE 1H30 ENV
Tout public
TARIFS 15€ • 10€ • 7€

Une diva du Blues et du Jazz !

Sylvia Howard chante dans la grande tradition des vocalistes swing américains. Nourrie des influences les plus diverses au carrefour du jazz, du gospel et du blues, elle s'est appropriée les standards qu’elle module avec sa voix chaude et sensuelle. Du velours pour les oreilles et de la joie au coeur !

On lui connaît notamment son rôle d’auteur-interprète dans « Ni pour ni contre » (2003), film de Cédric Klapisch. Elle a été récompensée pour son titre « I Wanna go somewhere » qui a servi à la bande originale du film de Klapisch.

Publié le

Dårlig støtte

Vendredi 24 janvier 2020 • 20h45

Dårlig støtte

GENRE : Danse / Musique classique

DURÉE 45 MIN
Tout Public à partir de 6 ans
TARIFS : 15€ • 10€ • 7€

Spectacle de danse contemporaine & musique classique

Un concertiste pense donner son récital ce soir, mais une danseuse a élu domicile DANS son piano à queue.

Dans Dårlig støtte : un pianiste danse, une danseuse joue et un piano roule ! De la contorsion au théâtre, un trio original entre l’instrument et les deux interprètes s’engage.

Un spectacle joyeux, surprenant, furieux, à l’énergie communicative. Un véritable coup de coeur dans la saison de la Margelle.

Publié le

Antoine Duléry nous refait son cinéma

Vendredi 17 janvier 2020 • 20h45

Antoine Duléry nous refait son cinéma

GENRE Music Hall
DURÉE 1H30
Tout public
Tarif plein : 30€
Tarif abonné : 25€

Antoine Duléry est en soirée avec des amis comédiens et bien qu’il répète toutes les cinq minutes qu’il doit partir, il n’y arrive pas.

Car partir, c’est quitter le public, et surtout c’est oublier les siens. Et Antoine Duléry n’oublie pas et ne veut pas oublier. Il se souvient de ses pères majestueux : les grands acteurs du passé mais aussi de ses complices d’aujourd’hui. Devenant et imitant tour à tour, Belmondo, Serrault, Lucchini ou Johnny, Antoine Duléry passe d’un personnage à l’autre, du Théâtre au Cinéma : Delon croise De Niro, Lucchini poétise avec Jouvet, Galabru dialogue avec Serrault…

Un souvenir entraîne une anecdote et, de digressions en bons mots, Antoine Duléry fait se croiser et se confondre réel et imaginaire avec une grande virtuosité et dans un rythme fou. Au gré de ces rencontres improbables naissent des situations jubilatoires, empruntes de tendresse et d’admiration.